Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top


1899 vues

Spotify prépare une version web de son service

Spotify prépare une version web de son service

Un certain nombre de sources proches de Spotify confirment le fait que la société travaille actuellement sur une version web de son service.

Nous ne savons pas encore si cette version web remplacera le logiciel téléchargeable que tout le monde se doit de télécharger pour utiliser le service.
Ce qui est certain, c’est que Spotify gagnera fortement en accessibilité.

Les utilisateurs pourront ainsi accéder à leur profil, à l’important catalogue musical ainsi qu’à leurs playlits, et ce, sur n’importe quel ordinateur. Ce qui faisait, jusqu’alors, la force de notre Deezer national ou encore du service américain Rdio. Un moyen de conquérir le coeur de plus d’utilisateurs potentiels ? Sûrement.

La découverte sera le maître mot de Spotify. Actuellement, il vous est possible de suivre et souscrire à des playlists de personnes que vous ne connaissez pas. Cependant, il n’existe aucun moyen efficace de recommandation. Spotify développerait ainsi la suggestion d’utilisateurs à suivre. La société attirerait ainsi des stars, des musiciens connus ou autres DJs qui pourraient créer leur playlist, et encourager leurs fans à s’inscrire à la plateforme.

Spotify prépare une version web de son service

Si Spotify n’a pas fait de mise à jour majeure de son logiciel depuis déjà quelques temps, ils n’ont donc pas été inactifs pour autant. Développement de sa plateforme d’applications, création et mises à jour des versions pour iPad, iPhone et Android, lancement d’une radio web gratuite qui concurrence directement Pandora, et donc, la cerise sur le gâteau : une version web accessible via un navigateur.

Dernière rumeur mais pas des moindres : Spotify serait sur le point de lancer une offre moins chère pour les possesseurs de smartphone. Il suffira de débourser 8$ par mois (contre 10$ actuellement) pour accéder au service de streaming sur son mobile. De quoi attirer encore de nouveaux music-addicts dans ses filets.

Source : Techcrunch